L’ortie, une amie qui vous veut du bien !

Contenu de la page : L’ortie, une amie qui vous veut du bien !

L’ortie (Urtica Dioïca, est l’espèce la plus connue), est une vivace qui pousse un peu partout, près des habitations, en bordure des chemins et des routes, dans les jardins, aux pieds des clôtures, dans les décombres. Elle préfère les sols humides et riches en azote ainsi que les endroits où la terre a été cultivée.

Une plante aux milles et une vertus (ou presque) !

Ses multiples bienfaits sont reconnus depuis l’Antiquité, surtout pour la santé : elle est très riche en minéraux, vitamines et acides aminés. Sa consommation permet de lutter contre les coups de fatigue et peut être prise en cure au printemps pour renforcer notre organisme éprouvé après un long hiver !

  • En cosmétique, les racines sont utilisées dans de nombreux shampoings et lotions pour lutter contre la chute des cheveux.
  • En cuisine, c’est une plante très goûteuse qui est utilisée en tarte salée, en cake, soupe… elle est très nutritive ! Elle se consomme également en tisane de feuilles sèches ou fraîches. À noter qu’une fois chauffées, les feuilles d’ortie perdent leur caractère urticant.
  • En textile et papeterie : ses fibres servaient à réaliser des cordages solides et du papier. Aujourd’hui, l’industrie du textile écologique la réutilise car c’est une plante vivace qui ne nécessite aucun produit polluant et qui est beaucoup moins consommatrice en eau que le coton.
  • En élevage : l’ortie est une plante fourragère de très bonne qualité pour le bétail !
  • Et dans le jardin : tout jardinier connaît le purin d’ortie, redoutable insecticide et fongicide ! Elle est aussi efficace en activateur de croissance et contre les insectes du genre des pucerons comme répulsif. Vous l’aurez compris, l’ortie est votre amie !

A noter

Recette tarte à l’ortie et au chèvre : une pâte brisée, un saladier d’orties, une bûchette de chèvre, du miel liquide et de la crème végétale ou crème fraiche) Cueillir un saladier d’orties (les feuilles supérieures). Ne garder que les feuilles et les faire blanchir dans l’eau bouillante et les hacher grossièrement. Mettre du miel sur le fond de tarte, recouvrir avec les orties. Couper en rondelles le chèvre, les disposer au-dessus. Remettre un peu de miel et un peu de crème. Faire cuire à 180°, 25 minutes. Servir chaud.